Lingolsheim (67)(F) 13/04/01 Pseudo Teknival Report





Un gros zéro pointé pour le "Teknival" près de Strasbourg (qui n'en était pas du tout un):

Vendredi soir, on part pour le Tekos près de Grenoble. En route, on rappelle l'info et la teuf a viré à Orange : trop loin, demi-tour direction l'autre tekni sur Strasbourg.
La merde pour trouver la teuf (elle a changé 3 fois d'endroit) et quand on arrives, BAD PLAN : 1 seul son (les MAD je crois) et même pas 100 personnes. A la limite, on s'en pète, on est là pour faire la teuf. 1/2 heure plus tard, je retourne à la caisse et je m'apercois que nos 2 voitures s'étaient faites braquées (vitre cassée, quelques affaires volées). Je rappelle les potes et on se casse.
Le pire, c'est que j'ai pas vu une racaille à la teuf. Ca veut dire que c'est un teuffeur qui a fait le coup. C'est du n'importe quoi.....
Alors 4 heures de route pour une teuf que j'aurais pu faire à 10 km de chez moi, les caisses braquées... j'aurais mieux fait de regarder Thalassa (...). Les organisateurs n'ont pas assuré du tout.
Et donc, un gros fuck au(x) teufeur(s) qui a rien compris à l'esprit free et qui ne s'apercoit pas qu'il tue le mouvement.

J'en profite pour dire qu'il s'est passé la même chose à Orange : des potes ont failli se faire défoncer leur coffre alors qu'ils étaient dans la voiture !! Dommage que la plupart des teufs deviennent comme ca. Le mouvement est mort...

Ikar



J'ai lu le rapport et c'est vrai, on peut pas nier ce ki s'est passé. mais replacons les choses dans leur contexte:

c un seul keum ka lancé l'idée, et mes potes de belfort et moi on a décidé d'y monter un son en commun.
On nous a menti dès le départ en nous disant qu'il y avait déjà 5 sons de prévus.
Résultat on c'est fait déloger 2 fois par les keufs dont 1 en allemagne: après ca le "pseudo organisateur" a préféré rentrer chez lui pour po prendre de risques...

Nous on a récupéré les tenaces et on a posé pour sauver la mise.
Alors je m'excuse pour les pauvres pèlerins ki ont fait beaucoup des bornes pour voir ca.. Le gars ki nous a tous trompé c DISLOK le dj hardcore, z'avé ka vous en prendre à lui.

Merci au CSu.

Cedric



Je répond à votre critique sur le "soi-disant Tekos" de Strasbourg. Je peux me permettre d'en parler, puisque j'étais aussi présente, et j'ai aussi des amis qui se sont fait braqués.

Vous vous trompez de coupables, ceux qui ont monté le son au bunker c'était ceux qui étaient vraiment motivés, ceux qui pensaient à vous qui êtes venus de loin pour faire la fête. Sans cette motivation de leur part, vous auriez pu faire la tournée des bars à Stras, et il y aussi de la racaille. On pensait aussi que ++ sons allaient venir, et le véritable organisateur s'est dégonflé la 1ere fois que les keufs sont venus... Les autres (pas les mad, et non, plutôt les cools) se sont décarcassés pour qu'est quand même lieu la teuf, parce que pour monter et démonter le Son 3 fois en 2 heures, il faut le vouloir.

Kan aux teufeurs traitres, dont vous parlez, c'est bien enfantin de penser que tout le monde il est beau et gentil en teuf. En fréquentant ce milieu vous devez pourtant savoir que c'est loin d'être le cas. Mais c'est vrai que j'ai vu qqes racailles dans la teuf, sans penser, vu leur nombre limité qu'ils avaient l'intention de tout chouraver. Je comprend que votre soirée a été gâchée vu les km que vous avez fait, mais il ne faut pas accuser à tort sans savoir ce qui s'est réellement passé...

CCIL



Vendredi 13 avril normalement le Teknival commence ce soir alors on charge le CSU sound system et tout le matos dans le camion et on prend la route direction Strasbourg pour le meeting point. On téléphone à notre contact pour quil nous indique plus précisément dans quelle direction aller et là on apprend que cest la merde, les condés ont débarqué et ont en train de virer les deux sound systems qui étaient déjà là.
Apparemment pas assez de monde pour résister et rester sur place donc ils déménagent et ont les retrouvera à la frontière allemande pour ce diriger vers le second squatt, un hangar dans une zone industrielle à Kelh. Après 2 heures de route nous arrivons à proximité de la douane allemande, un rapide coup de téléphone pour quon vienne nous chercher et là quapprend ton, et bien cest repartis, la Polizei très vénert est là aussi en train d'évacuer tout le monde, rentrer maison . On attend le convoi sur place donc et l'on verra bien s'il y a encore un autre plan pour ce poser. Nous décidons donc à ce moment (il est déjà 1H) de nous diriger vers un petit fort à 15 Kms de Strasbourg, plusieurs salles permettraient de poser les sons. Le convoi arrivé on débarque tout le cérébral sound system ainsi que celui de nos potes de Strasbourg, on descend dans la grande salle et montons tout en 15 minutes. Après quelques réglages tout roule, c'est parti pour la nuit.

Le son crache grave, le mélange Montarbo / RCF est plutôt efficace et va péter toute la nuit. Environ 300 personnes feront la teuf tranquillement toute la nuit avec le sourire s'il vous plait sous terre sans ce soucier du lendemain.

Manque de chance quelques fils de pute qui avait accroché le convoi en ont bien profité pour défoncer certaines bagnoles (à ma connaissance 4) et piquer ce qu'ils pouvaient à lintérieur. On est même plus tranquille dans l'Est maintenant. Les murs des cailleras du Sud remontent, ca craint.

Donc sur cette 1ére nuit après toutes ces aventures il ne restait plus que le CSU sound system, les 2 premiers sons qui étaient présents qui devaient certainement en avoir marre de se faire virer par les keufs avaient disparus. Peu de monde aussi mais ces 2 déménagements en ont démotivé certainement plus d'un.

Le lendemain matin ne restant quasi plus personne sur les lieux on recharge le matos dans les camions et on se trouve un coin peinard pour ce poser pour la journée étant donné que le Tekni est parti grave en couille, et on se reposera pour refaire la teuf ce soir, même si cela ne ressemble pas à ce que l'on attendait, on est venu jusqu'à Strasbourg avec le sound alors il faut que ca joue.

Manque de chance, ce n'était pas le week-end, un sympathique paysan qui avait vu passé le petit convoi à prévenu les condés et les voilà de retour. Re Déménagement cette fois ci au bord de l'eau et retour de nos amis les bêtes cette fois ci en force avec un gradé complètement énervé qui veut nous coller des amendes, faire venir les douanes, etc.. Ils nous ont quand même dit que de toute manière ils étaient au courant que le tekos devait avoir lieu et que de toute facon il en était hors de question. Et les organisateurs dans tout ca ? Ou était-il. Je ne sais pas trop comment s'est monté ce super plan Teknival à 2 francs mais en tout cas c'est vraiment parti en lattes et les gaillards nont rien géré du tout. C'est la première fois que je vois une merde pareille. Encore heureux que l'on était motivé sinon je ne sais pas s'il y aurait eu ne serait-ce qu'une teuf. Enfin les mecs si vous lancez des plans pareils, il vaut mieux que vous assuriez un minimum. On arrête pas de dire que le mouvement part en couille, mais quand on voit des trucs pareils cela ne m'étonne pas du tout que tout le monde le pense. Il faudrait un peu que vous clamiez les tazs et autres trucs de chéper et ce mettre sérieusement à réfléchir.

En tout cas nous CSU on aura tout de même fait une bonne petite teuf le vendredi et lon est pas près de remonter à Strasbourg pour un Teknival.

Le CSU Crew



Nous aurions aimé pouvoir dire 1 petit mot en ce qui concerne le "Pseudo teckni" près de Strasbourg....et tout particulièrement répondre à Ikar. (Les Mad n'y étaient pas).

Ce week-end là, nous avions prévu de faire 1 teuf en salle....ce qu'on a fait.
En effet, nous avions préssenti ce qui allait se passer étant donné le peu de véritable organisation dont font preuves certains.
Ce sont des potes qui devaient monter un petit son au teckni qui nous ont appris l'annulation de celui-ci.
En ce qui nous concerne nous avons passer une nuit de folie....le son était mortel, y'a pas eu de problème....le seul point noir a été le ménage le lendemain.

voilà pour ceux qui parlent trop...

MAD



kanyar


3BiGbAnG!

raves | planet | teknivals | reports | kroniks | K LiZt | K MobZ | ubik | meteks | sound conspiracy | tko-blaze | fraktal | mk-tribe | rca | tektoniks | a kick | fky | babylon joke | d point | ab ovo | xav | no limit | zed | j point | disk dur | seik | jbuk | willmeur | joce | mp3 | modules | gigabank | players | barcelona | girona | toulouse | perpignan | carcassonne | millau | montpellier | nimes | avignon | grenoble | lyon | aix | marseille | toulon | torino | ego | d point | cellular indigen | stereograms | demonstration | bill | capsul | subradar | anticore | vibrion | ideal chimik | loud speaker | beast | thrust | jungle beast | homestudio1 | advices | bpm meter | cyberstore | links | search


2001 Marc Gouttebroze
Amiga Made