Arles (13)(F) 17/02/01 Intrabass & 6Mik Report





Ce week end a donc eu lieu la teuf si bien flyée (pourtant pas trop d'actes répréhensibles...) des 6Mik+ Intrabass. Nous l'avons trouvée après avoir subit la mauvaise blague d'une teuf, pas très loin, où nous avons cru nous retrouver à une surpise party et où on s'attendait presque à trouver des carambars sur les tables qui faisait le tour de la salle. Le son bourrin n'était pas mal mais bon... Je m'attendais pas à entendre en teuf "T'sé qu'tyé charmaante!". Nous avons pris nos jambes à notre coup et avons cherché les Intrabass avec le peu de courage qui nous restait. Pas très loin de Arles, accessible à tous, elle se trouvait à 10 minutes de celle des TNT. Pourtant d'après les dires, aucun point de comparaison. Celle des TNT ne fut pas forcément mauvaise mais n'était apparemment pas en mesure de rivaliser avec celle de nos amis bien bourrins des Intrabass.

Nous sommes arrivés vers trois heures du mat' et déjà la bonne ambiance se faisait sentir. A l'entrée du grand hangar squatté pour l'occasion et qui tombait à pic à cause de la pluie, on entrapercevait dès le chemin les lueurs des torches enflammées courant dans les airs et les geysers de feu lancés pas les cracheurs. Le rythme de ces lumières ne faisait qu'accentuer le beat de la musique qui tapait assez fort (peut-être pas encore assez pour certains de nos compères....) et dont les phrases samplées n'oubliait pas de faire sourire nos neurones "C'est parce que t'as pas la conscience tranquille que tu flippes" tournait sans arrêt comme un refrain... ah ah ah!

La nuit passa assez vite pour moi, peut-être parce que je me sentais encore un peu perdue dans cette univers de gens tous habillés en kaki et encore moins visibles dans cette obscure luminosité qu'était celle de spotlights et des performances.

Mes souvenirs se réveillent un peu mieux quand vers 8-9h la musique se radoucie un peu et la foule désépaissie ses rangs. Les visages se sont encore fait connaitre, souriant comme toujours avec ceux qui continus de me faire rigoler devant le son à danser comme des acharnés, à se battre à chaque nouveau rythme. Puis un peu plus tard, tout était reparti comme pendant la nuit, le son revenait à fond et tout le monde se retrouvait en trance face au son qui remuait tout ce qui bouge. Comme je me le disais sur le moment:"Tout ce que t'as ils te le déchirent".

Mon départ forcé a été effectué vers 14h30 et je suis partie sautillante de ce son envoûtant que je n'osais quitter et qui a su me tenir éveillée toute la nuit. Je n'ai pas pu m'empêcher d'aller remercier le dj du matin qui grâce à son art avait fait de toutes les personnes présentes des teufeurs heureux. Pendant tout le temps ou j'ai été là bas, je n'ai vu ni teufeurs allongés pas terre, ni personnes à bout de nerfs, ni personnes encore se plaindre de la musique qui passait. Parlons-en d'ailleurs: que des bons skuds, ce qui nous a pas mal changés de la teuf du week-end dernier des Mental Résistance, qui nous avaient décus par leur manque d'originalité. Toujours le soupcon qu'il fallait pour nous faire réagir, toujours le dialogue qui galope et qui nous emmenait tous vers des univers assez lointains.

La déco était pas mal non plus, quelques toiles essaimées par ci, par là, avec pour une fois des couleurs, des formes corporelles à observer et tout ca à taille gigantesque. Quoi de plus sinon que le bonheur a également été de ne pas avoir à faire aux schtroumphs que je n'ai pas croisés avant de partir, Espérons que la teuf aura aussi bien continué.
En tout cas, ces deux sons ont su nous montrer ce que c'était que l'art d'entretenir une teuf et de ne pas lasser, et bien plus encore.
On en redemande, merci!

Rouliette



kanyar


3BiGbAnG!

raves | planet | teknivals | reports | kroniks | K LiZt | K MobZ | ubik | meteks | sound conspiracy | tko-blaze | fraktal | mk-tribe | rca | tektoniks | a kick | fky | babylon joke | d point | ab ovo | xav | no limit | zed | j point | disk dur | seik | jbuk | willmeur | joce | mp3 | modules | gigabank | players | barcelona | girona | toulouse | perpignan | carcassonne | millau | montpellier | nimes | avignon | grenoble | lyon | aix | marseille | toulon | torino | ego | d point | cellular indigen | stereograms | demonstration | bill | capsul | subradar | anticore | vibrion | ideal chimik | loud speaker | beast | thrust | jungle beast | homestudio1 | advices | bpm meter | cyberstore | links | search


2001 Marc Gouttebroze
Amiga Made