Coudoux (13)(F) 18/03/00 6mik + Antistatik Report




pas de galere a trouver la teuf pres de Coudoux, y avait deja des keufs partout. les 22 avaient bloke les entrees, a fond de barrage. tarif... apres avoir discute avec eux (parle a mon cul ma tete est malade) on a voulu forcer leur pti barrage avec kelke perches (1 fourgon & 2 blaires de keufs), on arrive a petite allure, ils nous braquent avec leur gun, la keuffette toute tremblante ki tenait l'arme appelle les renforts ! on passe ils montent peter le pare-brize & 1 retro o passage... pas cool, mais on est passe. 200M + loin, donf de keufs, avec les pompes & les giros, ils nous blockent la route, nous chargent.:( Vla komment ils etaient a block les cons. ils nous ont foutu par terre, coups de pied, arf g mal. zon ambarke mon pote J-P (la tortue), c lui ki pilotait la caisse ! g vu kelkes perches ki revenaient du son un peu plus tard, leurs dires etaient affligeants "Plein de fourgons, o moins une dizaine, de flics bouchers" , bref rien de bien stimulant pour le moov free :(

ben jawa



on arrive à COUDOUX on n'est la premiere voiture qui forme le convoi. on tourne à gauche au chemin menant au son. là barrage de condés (ou plutot de cowboys) on discute un peu pas moyen de passer on fait un tour dans les alentours pour renforcer le convoi pour passer en force. on se recalle devant les condés, on avance un peu et là le flic casse le pare-brise avec sa lampe et casse le retro on arrive à passer, 200m àpres pleins phares d'un coup et encore plein de flics nous foncant dessus, marche arriere pour eskiver mais les flics nous prennent en sandwich au moins 10 flics pour nous faire sortir de la caisse fusil à pompe braqué sur nous on se fait mettre par terre à coups de pied, flingue posé sur la tête, les (cowboys) demandent nos papiers, mon collegue tortue se fait passer les menottes serrées à fond et un flic dit "si tu bouges on t'allume" et il se fait embarquer direct, jawa et moi on se relève et un cowboy dit que si c'etait lui qui avait été au 1er barrage il nous aurait tiré dessus, et que maintenant il faut se casser et vite. on discute avec eux pour le matos cassé... mais pas moyen... cette soirée a ressemblé aux teufs parisiennes, je veux parler des UFO entre autre où la violence est gratuite. cette soirée etait pourrie.

yenne



Des précisions vues depuis le dance-floor (inaccessible donc aux teufeurs) : les gendarmes de la brigade anti-rave était là depuis le début. Les 6mik ont parlementé pendant quatre heures en essayant d'éviter qu'ils coupent le groupe. Durant les explications, les mixs et les lives se succédaient devant une centaine de personnes. Au bout de 4 heures, les bleus partent enfin. Soulagement !
Mais ils reviennent 15 minutes aprés plus nombreux et plus décidés que jamais. Ils font arrêter le son donc aprés 4h et demi de résistance.

Une teuf RCA avait eu lieu déjà vers Coudoux il y a quelques années, les gendarmes avaient arrêté le son et la party en pointant leur guns sous la téte des mecs qui faisaient le live !

goro


laprovence



on arrive sur les lieux vers 3h, malheureusement des hommes en bleus venus tout droit de la planète démocratie nous barrent le passage : ils sont entre 5 et 10, avec deux ou trois fourgons, et même des fusils à la main, des fois qu'on soient de dangereux criminels. Impossible de passer. On fait demi-tour pour s'arrêter 50 mètres plus loin. On discutent en cherchant sur le plan le moyen de contourner le barrage.
Une nouvelle voiture arrive, et tente l'impossible : discuter tranquillement avec ces gens. La discussion est brève, demi tour gauche et cassez vous de suite.
Il est bon de noter qu'ils étaient excessivement nerveux. La lune montante ? Le froid extrème ? l'éloignement de leur logis ? Bref, on se casse.
On contourne le truc par 5 kms de route, mais arrivés au chemin qui monte direct à la teuf, encore plus de gens en bleu nous attendent, et encore plus énervés : c'est un nid. Entre dix et quinze fourgons et voitures.
On s'arrête et l'un d'entre nous demande paisiblement : "est ce qu'on peut passer ? on doit rejoindre des amis !" et le gars répond sur un ton pas très sympa: "alors là vous commencez à m'énerver ! alors soit vous vous cassez de suite ! soit je transforme votre voiture en passoire ! et vos amis là haut il vont prendre cher !", mais pourquoi en passoire, parce qu'il avait son beau fusil tout brillant à la main le monsieur énervé ! Pour les propos ils ne sont pas exacts au mot près, mais c'est à peu près ca.
Donc on se casse. 10 minutes après on trouve un autre chemin, mais après 500m de piste horrible, on s'arrête : des nouveles du front nous arrivent ! pas la peine de continuer ! ils démontent le son ! il y a plus de force de l'ordre que de teufeurs.
Bon.
Ensuite on est allé à la teuf des AJT loin de là : et vers 10h on m'a dit qu'il y avait eu une saisie du son, puis 40 gardes à vues.
Ensuite ils sont revenus à l'attaque à cette deuxième teuf vers 12/13h, je sais plus, c'en était d'autres, d'abord deux puis presque un dizaine : moins agressifs, ils ont un peu discuté, mais bien déterminés à faire le ménage, et ils y ont réussi leur mission.

stef


expression directe



kanyar

raves | planet | teknivals | reports | kroniks | K LiZt | K MobZ | ubik | meteks | sound conspiracy | tko-blaze | fraktal | mk-tribe | rca | tektoniks | a kick | fky | babylon joke | d point | ab ovo | xav | no limit | zed | j point | disk dur | seik | jbuk | willmeur | joce | mp3 | modules | gigabank | players | barcelona | girona | toulouse | perpignan | carcassonne | millau | montpellier | nimes | avignon | grenoble | lyon | aix | marseille | toulon | torino | ego | d point | cellular indigen | stereograms | demonstration | bill | capsul | subradar | anticore | vibrion | ideal chimik | loud speaker | beast | thrust | jungle beast | homestudio1 | advices | bpm meter | cyberstore | links | search


2000 Marc Gouttebroze
Amiga Made