Barcelona (CAT)(SP) 25-26/02/00 Casino Free Festival Report


Casino



Le festival s'est déroulé à San Adria de Besos, banlieue de Barcelone, sur 2 jours, vendredi et samedi. L'endroit est tout simplement grandiose : une ancienne usine désaffectée, avec un hall à l'intérieur équivalent à la hauteur de 2 halls de gare. La réverb naturelle de fou.... La teuf est au bord de la plage, "coincée" entre la mer et la voie ferrée. Et il fait bô putaing'!
Comme à leur habitude, les espagnols sont arrivés après l'apéro, c-à-dire, à partir de 3 H du mat ! Le vendredi, beaucoup de monde. Peu de francais finalement et des meutes d'espagnols arrivant, comme toujours, à pied, par 30 !

Dans l'énorme hall, le son des Desert storm qui envoie ce qui s'appelle du pur son efficace et bien réglé (très dur compte tenu des conditions, trop de réverb!). La déco est assuré par ... (escusez-moi de l'oubli) mais en tout cas, bravo pour les monstres en ferraille genre aliens qui crachent du feu, c'était un spectacle magnifique. Tout le long de la nuit, des appareils et les monstres crachaient des flammes en synchro avec la musique, et des sirènes qui se rajoutent....et les espagnols qui hurlent et sifflent comme ils savent si bien faire (si si, je vous assure, des fois, c marrant) !!!!
Dans une autre salle, un autre son, tenu par des espagnols du coin, plutôt surprenant finalement car ils passaient des trucs qui cognaient carrément (pas trop habitués les gens dans le coin...)
Et aussi un chill-out genre fluo et moquette par terre, pas mal du tout sauf quelques DJ's qui mixaient qui avaient avec l'air autant en descente que les gens qui squattaient ou mourraient par là....
Tous les styles musicaux ont presque été passé en revue, cà fait du bien ! De la house à la tekno, en passant par du breakbeat, de la hardtek, de l'electro et même de la quasi acid trance ! (pour rester poli :-) mais pas trop quand même, faut pas déconner, molo ! les meilleures blagues sont les plus courtes.
En tout cas, "force est de constater" que les espagnols commencent sérieusement à accrocher autre chose que leur musique si typique et cà, c'est une bonne nouvelle parce que :
1 - quand même, ils savent faire la fête, personne peut dire le contraire
2 - et en plus, ils ont des putains d'endroits pour faire des grosses free qui déchirent vraiment tout.
Reste à bien s'entendre avec les autorités tout de même parce que là-bas...les flics c'est pas des rigolo.

En tout cas, encore merci aux Desert Storm and respect for them

pepito


Casino


Casino


Casino


Casino


Casino


Casino


all photos by pepito.



kanyar

raves | planet | teknivals | reports | kroniks | K LiZt | K MobZ | ubik | meteks | sound conspiracy | tko-blaze | fraktal | mk-tribe | rca | tektoniks | a kick | fky | babylon joke | d point | ab ovo | xav | no limit | zed | j point | disk dur | seik | jbuk | willmeur | joce | mp3 | modules | gigabank | players | barcelona | girona | toulouse | perpignan | carcassonne | millau | montpellier | nimes | avignon | grenoble | lyon | aix | marseille | toulon | torino | ego | d point | cellular indigen | stereograms | demonstration | bill | capsul | subradar | anticore | vibrion | ideal chimik | loud speaker | beast | thrust | jungle beast | homestudio1 | advices | bpm meter | cyberstore | links | search


2000 Marc Gouttebroze
Amiga Made