Rousset (13)(F) 31/12/99 Euro Teknival 2000 Report



Le rendez vous de vendredi matin 31 décembre au Pontet prés d'Avignon dans l'ancienne gare s'étant trés mal passé (avec délogeage forcé manu militari par les gendarmes mobiles) un autre site fut improvisé d'urgence dans la région prés d'Aix en Provence, lieu qui semblait satisfaire tous les sons présents. Ils décidèrent d'y rester...

Et ils eurent raison ! Un ancien entrepot regional d'intermarché aux dimensions couvertes impressionantes fut le théatre de ce qu'on peut enfin qualifier d'évènement dans tous les sens du terme. Un évènement enfin positif. Les problèmes sont toujours la certes notamment le non respect des lieux par les teuffeurs (sol jonché de cannettes et autres détritus divers peu de temps aprés le début du tekni) mais la pilule passait mieux dans un hangar de zone industrielle qu'en pleine forêt...

Un lieu assez magique et suffisamment immense pour acceuillir une vingtaine de gros sons sous ses arcades et quelques autres, retardataires, à l'extérieur. Les murs de sons étaient impressionnants de puissance et de qualité avec une mention spéciale aux Sound Conspiracy, vraiment excellents.

Nous n'allons pas citer tous les sons réunis là, mais nous publierons toutes les photos, videos, coupures de presse ou extraits de journaux tv concernant l'évènement. Les plus en évidence : les Kamikazes, les Hekate, Sound Conspiracy, plusieurs sons toulousains avec les THC Toulouse Hard Core, les Flyoskés/Turbulences/Meteks, Izifs, TnT/Gravos, Lego, D Frak T, OLS/TAD... Pas mal d'anglais et d'italiens.

Le tekni continuait encore mardi 4 Janvier avec les quelques sons encore sur place (DST), mais les forces de l'ordre sont intervenues et quelques sons s'installaient vers Vauvenargues toujours pré d'Aix, ou erraient dans Marseille...

Rapidement les côtés positifs: au moins 10000 personnes (la presse annonce 18000), des sons "regroupés" de qualité, beaucoup de lives, des styles de musique différentes selon les sounds, de l'espace... Un peu de décoration (à la va vite vu le temps d'installation), une atmosphère quand même bien industrielle, un peu de brouillard (ou de poussière) qui ajoutait à la magie des quelques lumières et à l'immensité du site, des groupes électro punk qui font un live sur un son en "guests", la gendarmerie qui déclare à la télé qu'il n'y a eu pratiquement aucun problème vu l'ampleur de la fréquentation, une organisation impeccable, bravo les sons !!!...

Quelques côtés négatifs à notre sens : toujours la même histoire, quelques containers et poubelles auraient été les bienvenus, des "happenings" inexistants, le côté visuel manquait un peu, le lieu s'y prêtait, dommage... pour le moment...


Ce reportage aussi sera mosaique ou ne sera pas ! Envoyez vos impressions, photos, videos ici

This report will be mozaic or not ! Send your feelings, photos, videos here



From my little opinion,
I think that only the high quality of the music, that my ears have heard to euroteknival 2000, is a good reason for to continued whit your/our underground tekno moviment.
I have hear excellent sound, it was really thunderous; my applause for it.

GRAZIE ............... again.

DnL



super , geantissime, beau dans tous les sens ce tekni 2000 on a meme eu droit au feu d'artifice de la civilisation d'a coté...mais tout etait...magique ,meme si un peu glacial question température. Bravo a tous et merci!!!

ilinx



superbe regroupement europeen du jamais vu en franše et sutout dans le sud une fete sans incidents , le coeur du teknival 4 jours de folies pour ma part cela faisait longtemps que je ne m'etais pas autant éclaté !!! .

ARONE


euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000




Je rejoins le teknival avec le gros des troupes le vendredi 31 janvier du siècle passé, vers 22h. Bon sang, mes potes ne m'ont pas menti, c'est un cru exceptionnel ! Mon oreille est déjà bercée par des sons... des sons de... Mais oui ! C'est bien de la house, et même de la deep house (un son écossais, m'a-t-on dit, Quadrant). Et devant ce son une vraie ambiance happy qui colle bien avec. Me voilà rassuré quant à la diversité musicale de la soirée, si j'en crois la magnifique résonnance métallique chaotique qui emplit le hangar (impressionnemment gigantesque, on ne le dira jamais assez). Tout de suite à côté du "club house" du tekni, un plaisir en cache un autre, voici Hekate, dont la musique est toujours si expérimentale, si particulière, si originale, si... bonne. Et puis tous les autres sons, qui ont déjà été cités, ou auxquels je pense très fort. Je tiens quand même à remercier particulièrement ici Izif et Alternative, qui nous ont permis très aimablement de réaliser notre live (ÍKO SYSTEM) de malheureux SSSF (sans sound-system fixe) dans la nuit du samedi, alors que ca allait être la dernière nuit bondée de monde. Mais c'était dans le droit fil de l'ambiance particulièrement sympathique et détendue de ce tekos. Allez, je l'avoue : j'ai quand même vu une bagarre d'alcoolos (donc pas bien virulente) le samedi vers 2h du matin (et devant le son house en plus, vous n'avez pas honte !) et j'ai vu aussi les pompiers qui emmenaient un blessé au couteau. Rien d'autre de cet ordre jusqu'au lundi soir, où j'ai fait mes adieux au teknival, non sans regrets... Autre souvenir un peu crade : pour accéder au toit, on devait passer dans des salles qui avaient servi de toilettes durant le premier jour et la première nuit du teknival... Et là-haut, si la ballade offrait la joie de voir tout un joyeux petit monde s'esbaudir autour de tentes et de camions devant la Sainte Victoire, avec les oreilles bercées par des ouvertures sur le cama´eu de sons qui s'activait en bas, elle offrait aussi malheureusement une vue imprenable sur la masse impressionnante de déchets laissée par des ravers en herbe inconscients et/ou irresponsables... Quelques regrets que j'adresse aux teuffeurs qui voudront bien les lire... Je finis sur le positif : bravo pour les lives (très nombreux, y a-t-il eu une minute dans tout le hangar sans qu'il y ait un live quelque part ?), le lieu, la diversité musicale, le nombre de sons (les murs de son, c'est bien, mais ca limite souvent la diversité et la joie de la ballade, ici, on avait heureusement les deux), l'ambiance (même si). Voilà. Rendez-vous dans 1000 ans pour le tekni 3000, j'y serai, et vous ?

guillaume


euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000

du signé dj moksa avec sa bombinette


euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000



euroval 2000

euroval 2000

euroval 2000

euroval 2000

euroval 2000

euroval 2000



la presse 1

la presse trés locale en délire (tks to JiCey/ads)


all photos and press scans by guillaume, leyteeciah, haze.


euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



these 16 last photos by amandine.


euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



euroval 6000



these 8 last photos by stephan.


other mini report by luca.





kanyar

raves | planet | teknivals | reports | kroniks | K LiZt | K MobZ | ubik | meteks | sound conspiracy | tko-blaze | fraktal | mk-tribe | rca | tektoniks | a kick | fky | babylon joke | d point | ab ovo | xav | no limit | zed | j point | disk dur | seik | jbuk | willmeur | joce | mp3 | modules | gigabank | players | barcelona | girona | toulouse | perpignan | carcassonne | millau | montpellier | nimes | avignon | grenoble | lyon | aix | marseille | toulon | torino | ego | d point | cellular indigen | stereograms | demonstration | bill | capsul | subradar | anticore | vibrion | ideal chimik | loud speaker | beast | thrust | jungle beast | homestudio1 | advices | bpm meter | cyberstore | links | search


ę 2000 Marc Gouttebroze
Amiga Made